Contrôleur Technique de Véhicule Léger

  • Niveau IV (Bac pro)
Code(s) ROME 
I1604
Parcours de la formation 
- Préparatoire : 6 mois ou 6 mois + 455h - Parcours qualifiant : 910h ou 455h - Période d’application en entreprise : minimum 4 semaines - Accompagnement au développement de compétences transverses.
Diplôme ou titre obtenu 
Contrôleur Technique de Véhicule Léger. Titre professionnel de niveau IV homologué par le Ministère du Travail
Descriptif du métier 
Le candidat ayant suivi la formation pourra occuper un poste de contrôleur technique automobile (le poids du véhicule n’excédant pas 3.5 tonnes), dans un centre de contrôle (tous réseaux et centres indépendants). Le contrôleur technique de véhicules légers est un technicien agréé par l'état chargé, au sein d'un centre de contrôle technique agréé, du contrôle règlementaire des véhicules dont le poids est inférieur à 3,5 tonnes, conformément aux dispositions du code de la route et des textes pris en application. Sur un véhicule léger astreint au contrôle technique règlementaire, il réalise une des quatre prestations de contrôle suivantes : • Contrôle technique. • Contrôle technique complémentaire. • Contre-visite. • Contre-visite complémentaire. Sa fonction consiste à examiner des points de contrôle définis, évaluer et relever les défaillances constatables afin de dresser un procès-verbal de contrôle. Pour cela, il applique les dispositions relatives au contrôle technique des véhicules légers énoncées dans l'arrêté du 18 juin 1991 modifié relatif à la mise en place et l'organisation du contrôle technique des véhicules dont le poids n'excède pas 3,5 tonnes.
Lieux d'exercice et circonstances habituelles de travail 
Centres de Contrôle Technique Automobile Activité s’exerçant en milieu clos. Activité sédentaire.
Aspects fonctionnels et médicaux 
• Soin, autonomie, responsabilité, sens de l’organisation, raisonnement déductif, esprit de recherche et d’analyse. • Sens de l’accueil et du contact client (accueil au téléphone et au centre), esprit d’équipe, présentation soignée. • Bonne audition, habileté manuelle, mobilité permettant la conduite d’un véhicule non équipé.
Conditions d’accès 
  • Orientation sur décision de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées
  • Conditions particulières à vérifier auprès de chaque établissement
  • Visite d'accueil préalable possible
Rémunération 

Pendant votre stage de formation, vous bénéficiez d'une rémunération. Elle vous est versée par la Région.

Son montant varie entre 644 euros et 1 932 euros nets par mois, en fonction de vos emplois précédents.
En savoir plus

Lieux de formation

Prochaine(s) session(s) :
01/04/2019
Places disponibles:
10
02/09/2019
Places disponibles:
18
Rechercher un centre, une formation une prestation d'accompagnement