Ouvrier de production horticole

  • Niveau 3 (CAP-BEP) - anciennement niveau V
Code(s) ROME 
A1414; A1402; D1209
Autre(s) appellation(s) 
- Aide horticole, Aide maraîcher, Aide pépiniériste, Champignonniste ; - Cultivateur (maraîchage-horticulture), Horticulteur, Maraîcher ; - Ouvrier horticole, Ouvrier maraîcher, Ouvrier pépiniériste, Pépiniériste ; - Bulbiculteur, Floriculteur, Greffeur, Pépiniériste viticole, Producteur de semences, Serriste.
Parcours de la formation 

- Préparatoire : oui, durée varie selon les centres
- Parcours qualifiant : oui, durée varie selon les centres
- Période d’application en entreprise : oui, durée varie selon les centres
- Accompagnement au développement de compétences transverses.

Diplôme ou titre obtenu 

Titre professionnel de - niveau V - homologué par le Ministère du Travail.

Descriptif du métier 

L'ouvrier de production horticole participe au processus de culture des végétaux. Il assure, dans le respect des consignes, les opérations liées à la multiplication et au développement de tous types de végétaux, ainsi que celles liées au suivi des cultures dans un objectif de production. Il intègre dans le processus de production des comportements et des savoir-faire techniques qui tiennent compte des réglementations environnementales et du développement durable. Il réceptionne les végétaux, les conditionne, prépare les commandes, accompagne et conseille le client sur le lieu de production ou sur le lieu de vente. Il assure l'entretien de premier niveau du matériel qu'il utilise.
Il travaille au sein d'une équipe dirigée par un responsable de culture. Il travaille en plein air ou sous abri, en toutes saisons selon les productions à mettre en place. Le travail, tributaire de la saisonnalité des cultures, implique parfois des horaires adaptés (astreinte, journée continue, horaires décalés, etc.). L'ouvrier de production horticole est amené à utiliser des matériels motorisés, des produits de fertilisation et de traitements phytosanitaires dans le respect de la législation et des mesures de sécurité prévues. L'évolution de la réglementation sur l'utilisation des produits phytosanitaires et l'intégration de modes de culture prenant en compte le développement durable et la préservation des écosystèmes impose de plus en plus des pratiques utilisant la Protection Biologique Intégrée (PBI), les Techniques Culturales Simplifiées (TCS), la maitrise et le recyclage des intrants

Lieux d'exercice et circonstances habituelles de travail 

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement :
- les entreprises de production horticole ;
- le secteur production de certains services espaces verts des collectivités territoriales ;
- les entreprises de travail temporaire ;
- les entreprises de location de végétaux ;
- les entreprises du paysage ayant un secteur vente ou production ;
- les jardineries et autres entreprises à vocation commerciale ;
- certaines entreprises à caractère associatif ;
- les auto-entrepreneurs.

Travail en extérieur (pépinière hors sol)
Travail en intérieur (serre, jardinerie)

Aspects fonctionnels et médicaux 

Aptitudes relationnelles
Aptitude au travail en équipe
Adaptation aux positions de travail variés
Adaptation aux horaires de travail décalés
Port de charges soutenu occasionnel

Conditions d’accès 
  • Orientation sur décision de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées
  • Conditions particulières à vérifier auprès de chaque établissement
  • Visite d'accueil préalable possible
Rémunération 

Pendant votre stage de formation, vous bénéficiez d'une rémunération. Elle vous est versée par la Région.

Son montant varie entre 644 euros et 1 932 euros nets par mois, en fonction de vos emplois précédents.
En savoir plus

Lieux de formation

Prochaine(s) session(s) :
06/01/2020
Places disponibles:
8
11/05/2020
Places disponibles:
8
Prochaine(s) session(s) :
07/09/2020
Places disponibles:
22
Rechercher un centre, une formation une prestation d'accompagnement